Table des matières

Katame No Kata (固の形) - Katas

Créé en 1907 par Jigoro KANO, le Katame No Kata est le kata des formes de contrôle en Ne Waza (travail au sol). Suite logique de la projection, il permet d’apprendre ou de se perfectionner dans les techniques de contrôles d’immobilisation, d’étranglement ou de clé, et de mieux comprendre les principes du combat au sol. Il requiert un dynamisme d’exécution répondant aux actions / réactions des deux partenaires. Il forme avec le Nage no kata, le Randori No Kata. Comme pour l’ensemble des katas, le Katame No Kata doit être emprunt de sincérité dans son exécution. Par une pratique régulière, Tori et Uke pourront ainsi s’exprimer et se perfectionner en Ne Waza dans plusieurs domaines et notamment dans :

Le Katame No Kata comporte quinze techniques réparties en trois séries. Chaque technique est réalisée à droite. La première série concerne les immobilisations (Osae komi waza), la deuxième série, les techniques d’étranglements (Shime waza), et la troisième série les techniques de clés (Kansetsu waza).

Les déplacements

Les déplacements à genoux de Tori et de Uke

Ces déplacements sont utilisés à chaque fois que Tori doit se rapprocher de Uke. Ils s’effectuent en posture haute, le genou droit relevé à 90°, le genou gauche au sol, orteils accrochés au tapis. Cette position appelée Kyoshi doit être stable. On retrouve deux positions pour Tori :

  • la position éloignée : Toma (Tori ouvre, puis avance de deux pas)
  • la position rapprochée : Chikama (Tori ouvre puis effectue un pas d’ajustement)

Lorsque Tori doit s’éloigner de Uke, il procède de la même façon en sens inverse.

Les déplacements debout de Tori

Ils s’effectuent en marche normale (Ayumi Ashi) en démarrant du pied gauche. Ils sont utilisés lorsque Tori doit changer d’axe pour l’exécution de la technique suivante ou en fin de série.

Les saisies

Respectant les principes du Ne Waza, les saisies (Kumi Kata) sont variées et appropriées aux intentions techniques des deux partenaires. Les saisies s’adaptent également aux situations mises en place : Uke allongé sur le dos / Tori à côté ou derrière Uke, Uke assis / Tori derrière Uke, Uke et Tori face à face.

Les rôles de Tori et Uke

À aucun moment Uke ne doit aider ou anticiper l’action de Tori. Sur chaque contrôle de Tori, Uke effectue sa défense le plus sincèrement possible pour tenter de mettre fin au contrôle ou retourner la situation à son profit. Tori doit s’adapter en permanence aux réactions de Uke pour obtenir un contrôle technique final juste et efficace. Tori ne lâche son contrôle qu’après l’abandon de Uke.

Les replacements

Avant chaque technique, Tori, en position Kyoshi (Chikama), effectue un pas d’ajustement par rapport à Uke, afin de trouver la bonne distance et être efficace dans son contrôle. Après chaque contrôle final de Tori et abandon de Uke, Tori sans prendre appui sur Uke, reprend la position. Tori aide Uke à réajuster sa position par rapport au Joseki et par rapport au centre du tapis.

Les 15 techniques

Cérémonial de début

Principe

Se concentrer, se préparer au kata, se synchroniser avec son partenaire, être à l’écoute de l’autre…

Comment faire ?


1

2

3

  1. Les deux exécutants se placent devant le Joseki, Tori à la droite, Uke à la gauche, à l’intérieur des 6 mètres de la surface de tapis. Ils saluent la place d’honneur en Ritsurei (salut debout) les mains glissant sur les cuisses en direction des genoux.
  2. Ils se positionnent ensuite à genoux en descendant la jambe gauche puis la jambe droite, se saluent en Zarei (à genoux) fessiers aux talons, puis se relèvent jambe droite puis jambe gauche.
  3. Ils ouvrent le kata en avançant la jambe gauche puis la jambe droite. Tori et Uke se placent en position Kyoshi (position un genou relevé, un genou au sol). La main gauche le long du corps, la main droite sur le genou (paume sur la face interne de la cuisse). Leur position doit être équilibrée.

Conseils

Le judogi et la ceinture doivent être correctement ajustés. Tori et Uke veillent à ce que l’environnement soit propice à une bonne prestation : surface disponible, distance entre Tori et Uke, obstacles éventuels..

Le placement initial

Comment faire ?

1


2

3

  1. Pour se centrer par rapport à la surface de tapis, Uke avance d’un pas, puis reprend la posture Kyoshi.
  2. Il pose sa main droite au sol, pivote en glissant sa jambe droite sous lui pour se placer sur le dos.
  3. Sa jambe gauche est légèrement repliée (pointe de pied gauche sous le talon d’Achille droit) menton collé à la poitrine. La position de Uke est ainsi stabilisée.

Tori se relève jambe droite puis jambe gauche, et vient se placer sur le côté de Uke à une distance de 1 mètre 20. Il se place ainsi en position Kyoshi à distance (Toma). Il s’avance par deux déplacements, reprend un court instant la position Kyoshi rapprochée (Chikama). Tori effectue ensuite un pas d’ajustement vers Uke.

Conseil

Uke doit maintenir une posture stable.

1ere série : Osae Komi Waza

Principe général

Les différentes phases de contrôles et de défenses enchaînées sont mises en évidence dans cinq immobilisations différentes.

Comment faire ?

Tori effectue les deux familles de contrôle : les «Kesa et les Shiho», et leurs évolutions possibles en fonction des défenses de Uke.
Uke par ses tentatives de dégagement montre une logique de défense enchaînée dans trois directions différentes. Tori réplique par des contrôles adaptés à la réaction de Uke et bloque sa mobilité.
À la troisième tentative de défense, ne pouvant mettre fin au contrôle de Tori, Uke abandonne conventionnellement en frappant deux fois sur Tori.

Conseil

Entre chaque tentative de sortie, Uke ne se replace pas sur le dos, il utilise les réactions de Tori pour enchaîner ses défenses.
Il cherche à mettre en avant selon le cas : la mobilité, la prise de distance, la recherche d’appui, les leviers, les reptations… pour tenter de sortir du contrôle des immobilisations et retourner la situation à son profit.
Tori contrôle les tentatives de sortie en utilisant selon le cas : le poids de corps, les contre appuis, le centre de gravité, la mobilité…

1ere technique : Kusure Gesa Katame - Variante du contrôle, latero costal

katamenokata_1_0.jpg

Placement

katamenokata_1_1.jpg

1ère tentative

2

2ème tentative

3

3ème tentative

Placement : Tori saisit le bras de Uke main gauche en supination, main droite en pronation 1), enveloppe ce bras et assure la technique de contrôle Kusure gesa gatame. Le contrôle de Uke s’effectue flanc contre flanc. Tori est stable sur ses appuis.

1ère tentative de dégagement :

  • Uke en se mettant sur le côté joint ses deux mains et tente de renverser Tori par une action sur le coude (tentative de Ude gatame).
  • Tori contrôle en mettant sa jambe gauche en opposition.

2ème tentative de dégagement :

  • Par l’espace créé, Uke essaie d’intercaler son genou droit pour attraper la jambe de Tori, ou pour reprendre l’initiative (se repositionner face à Uke).
  • Tori bloque la tentative de dégagement en s’asseyant.

3ème tentative de dégagement :

  • Uke saisit Tori à bras-le-corps et tente de ponter sur son épaule gauche pour renverser Tori.
  • Tori pose sa main droite sur le tapis pour s’opposer au renversement.

Après une troisième tentative, Uke abandonne en frappant deux fois de la main sur Tori.
Tori relâche son contrôle, replace le bras droit de Uke et l’aide à se repositionner. Il recule et reprend la posture Kyoshi rapprochée.

2ème technique : Kata Gatame - Contrôle avec la tête et le bras

katamenokata_2_0.jpg

Placement

katamenokata_2_1.jpg

1ère tentative

2

2ème tentative

3

3ème tentative

Placement : Tori saisit le bras de Uke main gauche en pronation, main droite en supination et assure la technique de contrôle Kata gatame. Uke est contrôlé du haut du corps par les bras et la tête de Tori, la mobilité de son bassin est réduite par le contrôle du genou droit de Tori. Il s’agit d’un contrôle en triangle.

1ère tentative de dégagement :

  • En se décalant, Uke tente de repousser la tête de Tori à l’aide de son coude droit pour le glisser sous lui et se tourner.
  • Tori abaisse sa tête et resserre son contrôle.

2ème tentative de dégagement :

  • Uke essaie alors d’intercaler son genou droit.
  • Tori bloque la tentative de dégagement en s’asseyant.

3ème tentative de dégagement :

  • Uke se décale et tente de se dégager en faisant une roulade arrière sur l’épaule gauche.
  • Tori fait contre poids en reprenant sa position initiale et redresse la tête de uke.

Après la troisième tentative, Uke abandonne en frappant deux fois de la main sur Tori. Tori relâche son contrôle, aide Uke à se replacer, et prend la posture Kyoshi. Il recule de deux pas et regagne sa place initiale.

3ème technique : Kami Shiho Gatame - Contrôle arrière sternal par la ceinture

katamenokata_3_0.jpg

Placement

katamenokata_3_1.jpg

1ère tentative

2

2ème tentative

3

3ème tentative

Placement : Tori assure la technique de contrôle Kami shiho gatame. Orteils allongés, Tori contrôle la poitrine de Uke en abaissant son centre de gravité, il ferme le contrôle des bras (pouces dans la ceinture), la tête maintenant l’abdomen de Uke.

1ère tentative de dégagement :

  • Uke tente une réaction gauche-droite en bloquant les appuis de Tori : sa main droite contrôle le genou de Tori, son bras gauche contrôle son haut du corps en travers des épaules.

Conseil : pour une plus grande efficacité, Uke conserve l’appui de ses pieds au sol.

  • Tori s’oppose et contrôle en tendant sa jambe droite

2ème tentative de dégagement :

  • Uke glisse alors le bras gauche sous le visage de Tori et tente d’engager sa jambe droite pour accrocher la jambe tendue de Tori.
  • Dans un geste de levier, Tori ramène Uke sur le dos et dans l’axe avec son bras droit.

Conseil : A ce moment, Tori n’a pas encore fixé Uke sur le dos, ce qui permet à Uke d’enchaîner sa troisième tentative de sortie.

3ème tentative de dégagement :

  • Uke prend appui sur Tori pour s’éloigner et tenter de revenir en position supérieure.
  • Tori bloque la mobilité de Uke, en assurant ses appuis sur lui et au sol.

Après la troisième tentative, Uke abandonne en frappant deux fois de la main sur Tori. Tori prend la position Kyoshi, recule de deux pas et vient se positionner sur le côté de Uke selon le mode défini.

4ème technique : Yoko Shiho Gatame - Contrôle latéro sternal

katamenokata_4_0.jpg

Placement

katamenokata_4_1.jpg

1ère tentative

2

2ème tentative

3

3ème tentative

Placement : Après avoir dégagé le bras droit de Uke sur le côté, Tori assure la technique de contrôle Yoko shiho gatame. Orteils allongés, Tori contrôle l’abdomen de Uke en abaissant son centre de gravité, il positionne un genou dans l’aisselle, l’autre contre la hanche. L’action de ses bras assure le contrôle (le pouce de la main gauche dans le col, le pouce de la main droite dans la ceinture).

1ère tentative de dégagement :

  • Uke repousse le haut du corps de tori et tente d’engager Sankaku jime.
  • Tori resserre son contrôle et remonte la tête vers le thorax.

Conseil : pour pouvoir enchaîner ses tentatives de sortie, Uke dès la première tentative, doit créer de la distance par rapport à Tori en reculant son bassin, et doit engager son coude sous le ventre de Tori.

2ème tentative de dégagement :

  • Uke essaie alors d’engager son genou droit sous le ventre de Tori pour accrocher une jambe ou reprendre l’initiative.
  • Tori neutralise l’action en avançant son genou droit dans l’aine de uke puis en ramenant sa jambe gauche.

3ème tentative de dégagement :

  • En essayant d’aligner les deux corps, Uke tente de ponter sur son épaule gauche pour renverser Tori.
  • Tori s’oppose et contrôle en s’allongeant et en descendant son centre de gravité.

Après la troisième tentative, Uke abandonne en frappant deux fois de la main sur Tori. Tori relâche son contrôle, aide Uke à se replacer, prend la posture Kyoshi, recule deux pas et regagne sa place initiale selon le mode défini.

5ème technique : Kuzure Kami Shiho Gatame - Variante du contrôle arrière sternal par la ceinture

katamenokata_5_0.jpg

Placement

katamenokata_5_1.jpg

1ère tentative

2

2ème tentative

3

3ème tentative

Placement : Tori assure la technique de contrôle Kuzure kami shiho gatame. Orteils allongés, Tori contrôle en diagonale la poitrine de Uke en abaissant son centre de gravité. Il ferme le contrôle des bras (les quatre doigts de la main droite dans le col, le pouce de la main gauche dans la ceinture), les genoux stabilisent la position de contrôle.

1ère tentative de dégagement :

  • Uke prend appui de la main gauche sur l’épaule droite, se positionne sur le flan pour rentrer son bras droit.

Conseil : Uke effectue un ciseau de jambe pour pouvoir se positionner sur le flan et dégager son bras droit.

  • Dans un geste de levier, Tori ramène Uke sur le dos et dans l’axe avec son bras droit.

Conseil : A ce moment, Tori n’a pas encore fixé Uke sur le dos, ce qui permet à Uke d’enchaîner sa seconde tentative de sortie.

2ème tentative de dégagement :

  • Uke repousse des deux mains l’épaule droite pour prendre appui avec son genou gauche afin de reprendre l’initiative.
  • Tori réajuste sa position, assure le contrôle en repoussant avec la poitrine.

3ème tentative de dégagement :

  • Uke en pontant, essaie de renverser Tori sur la gauche.
  • Tori met sa jambe gauche en opposition.

Après la troisième tentative, Uke abandonne en frappant deux fois de la main sur Tori.

Conseil : Les actions réactions de Uke et Tori s’enchaînent rapidement.

Tori reste alors derrière Uke, l’aide à se replacer, reprend la position Kyoshi, recule de deux pas selon le mode défini. Uke se redresse, Tori et Uke sont en position Kyoshi et ils réajustent leurs judogi, la première série étant terminée.

2ème série : Shime Waza

Principe général

Les différentes phases de contrôles et de défenses en étranglements sont mises en évidence dans cinq situations différentes.

Comment faire ?

Après un Kumi kata pré-installé, Tori tente un étranglement de face ou un étranglement en position arrière. Uke par sa tentative de dégagement montre une logique de défense effectuée dès l’installation du Kumi kata de Tori. Tori réplique par un contrôle adapté à la réaction de Uke. Selon le cas, l’étranglement s’effectue par un rapprochement du corps, par un éloignement, ou par une action associée. Tori cherche l’efficacité sans toutefois provoquer une action traumatisante pour Uke. Étant alors parfaitement contrôlé, Uke abandonne conventionnellement en frappant deux fois sur Tori.

Conseil

Uke n’attend pas l’installation de l’étranglement pour défendre. Il cherche à neutraliser l’action de Tori, en mettant en avant selon le cas : la prise de distance, la recherche d’appui, le désaxement, la mobilité… Tori contrôle les tentatives de défense en utilisant selon le cas : le poids de corps, les leviers, l’utilisation combinée des bras et des jambes, la mobilité… Les actions de Tori et Uke sont logiques, enchaînées et continues, sans brusquerie.

1ere technique : Kata Juji Jime - Étranglement facial mixte croisé

Uke reprend la position allongée. Pour se rapprocher de Uke, Tori procède de la même façon que dans la première série.

Après avoir dégagé le bras droit de Uke sur le côté, Tori se place à cheval sur uke, genou droit levé.

1

La saisie des mains de Tori est inversée : doigts de la main gauche à l’intérieur, doigts de main droite à l’extérieur.

Conseil : Tori ne doit pas engager trop bas le contrôle de sa main gauche (supination) Lors de l’étranglement, le poignet de Tori doit rester ferme (sans flexion), la main dans le prolongement du poignet.

2

Par une action énergique des deux mains, il crée une ouverture pour ajuster son action d’étranglement. Suite à la tentative de Tori, Uke empêche l’action d’étrangler soit en abaissant les bras de Tori, soit en les repoussant.

3

Tori exécute l’étranglement en posant son genou droit et en abaissant son centre de gravité. Il place sa tête du côté droit de uke. Sans relâcher la défense, Uke abandonne en frappant des pieds sur le tapis. Tori relâche son contrôle, prend la posture Kyoshi, recule de deux pas et regagne sa place initiale selon le mode défini.

2ème technique : Hadaka Jime - Étranglement arrière par l’avant-bras

Uke est assis, en position stable, les jambes légèrement repliées (gros orteil gauche sous le talon d’Achille droit).
Tori en contact derrière uke, son genou droit est relevé, face interne contre le flanc droit de Uke.

1

À l’installation du kumi kata, Uke défend en saisissant l’avant-bras de tori à deux mains avec une action descendante, et oriente sa tête vers la droite.

2

Tori exécute l’étranglement en reculant son genou gauche, le genou droit vient se placer à la hauteur de l’omoplate droite de Uke afin de contrôler son déséquilibre et maintenir le contact en dépit de la résistance de Uke.
Sans relâcher la défense, Uke abandonne en frappant des pieds sur le tapis.
Tori relâche son contrôle, et prend la posture Kyoshi derrière Uke.

3

Conseil : Pour qu’il soit efficace, l’étranglement s’effectue avec un contact profil droit de la tête de Tori contre profil gauche de Uke.
La nuque de Uke est contrôlée par la pointe de l’épaule droite de Tori.

3ème technique : Okuri Eri Jime - Étranglement arrière par le revers

Uke est assis, en position stable, les jambes légèrement repliées (pouce sous le talon d’Achille).
Tori en contact derrière uke, son genou droit est relevé, face interne contre le flanc droit de Uke.

1

À l’installation du Kumi kata, Uke défend en saisissant l’avant-bras et le bras de Tori avec une action descendante, et oriente sa tête vers la droite.

2

Tori exécute l’étranglement en reculant son genou gauche, le genou droit vient se placer à la hauteur de l’omoplate droite de Uke afin de contrôler son déséquilibre et maintenir le contact en dépit de la résistance de Uke.
Sans relâcher la défense, Uke abandonne en frappant des pieds sur le tapis.
Tori relâche son contrôle, et prend la posture Kyoshi derrière Uke.

3

Conseil : Lors du contrôle final, Tori tire sa main droite vers lui et sa main gauche vers le bas.

4ème technique : Kata Ha Jime - Étranglement arrière par le revers et l’avant-bras

Uke est assis, en position stable, les jambes légèrement repliées (orteil gauche sous le talon d’Achille droit).
Tori en contact derrière uke, son genou droit est relevé, face interne contre le flanc droit de Uke.

1

Tori installe le contrôle de sa main droite, puis avec une grande action circulaire, tente de placer le contrôle de son bras gauche derrière la nuque de Uke.
Uke défend en voulant joindre ses deux mains pour abaisser son bras gauche.

2

Avec un léger décalage du genou, Tori effectue une rotation sur sa droite, glisse son avant-bras gauche derrière la nuque de uke et exécute son étranglement en se redressant.
Sans relâcher la défense, Uke abandonne en frappant des pieds sur le tapis.
Tori relâche son contrôle, et prend la posture Kyoshi derrière Uke, il recule de deux pas et vient se positionner sur le côté de Uke selon le mode défini.

3

Conseil : Lors du contrôle final, Tori tire de sa main droite sur le col de Uke, et engage son avant-bras gauche derrière la nuque de Uke.

5ème technique : Gyaku Juji Jime - Étranglement facial croisé en supination

Uke se positionne sur le dos.
Après avoir dégagé le bras droit de Uke sur le côté, Tori se place à cheval sur uke, genou droit levé.

12

À l’installation du Kumi kata (doigts à l’intérieur), Uke défend en poussant sur les coudes (action croisée), et fait basculer Tori sur la droite.

3

Tori exécute l’étranglement en rapprochant Uke vers lui et en contrôlant les hanches de Uke.
Uke reste en position stable, sans relâcher la défense, il abandonne en frappant des pieds sur le tapis.

Tori relâche son contrôle, prend la posture Kyoshi, recule de deux pas et regagne sa place initiale selon le mode défini.
La deuxième série étant terminée, Tori et Uke se retrouvent en position Kyoshi et réajustent leurs judogi.

3ème série : kansetsu Waza

Principe général

Les différentes phases de contrôles et de défenses en clés sont mises en évidence dans cinq situations différentes.

Comment faire ?

Après un Kumi kata pré-installé ou provoqué par Uke, Tori tente une clé sur bras tendu ou fléchi, ainsi qu’une clé de jambe (en référence aux techniques originelles du judo). Uke par sa tentative de dégagement montre une logique de défense effectuée dès que Tori porte sa technique. Tori réplique par un contrôle adapté à la réaction de Uke. Il cherche l’efficacité sans toutefois provoquer une action traumatisante pour Uke. Étant alors parfaitement contrôlé, Uke abandonne conventionnellement en frappant deux fois sur Tori.

Conseil

Uke n’attend pas l’installation complète de la clé pour défendre. Il cherche à neutraliser l’action de Tori, en mettant en avant selon le cas : la recherche d’appui au sol ou sur le partenaire, le désaxement, la mobilité… Il contrarie également l’action initiale de Tori sur son bras par une tentative de flexion, d’extension ou de rotation. Tori contrôle les tentatives de défense en utilisant selon le cas : les appuis, le poids de corps, les leviers, l’utilisation combinée des bras et des jambes, la mobilité… Les actions de Tori et Uke sont logiques, enchaînées et continues.

1ere technique : Ude Garami - Clé de bras en torsion ffléchie

1

2

2ème technique : Ude Hishigi Juji Gatame - Clé de bras en hyper extension par le pubis

1

2

3

3ème technique : Ude Hishigi Ude Gatame - Luxation en hyper extension par les mains

1

2

4ème technique : Ude Hishigi Hiza Gatame - Clé de bras par le genou

1

2

3

5ème technique : Ashi Garami - Clé de jambe

1

2

3

Cérémonial de début

Principe

Retrouver son calme, ajuster son judogi et sa ceinture, terminer l’activité…

Comment faire ?

Documents associés

Vidéos associées

1)
Note : Dans la position de départ Uke allongé, la saisie du bras de Uke pour contrôler ou pour dégager le bras de Uke est toujours la même, à l’exception de Kata Gatame où la saisie est inversée.
judo/katas/katamenokata.txt · Dernière modification: 2017/11/18 17:41 par ascjudo
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki