Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
blog:viviane-article2 [2018/12/23 18:07]
viviane
blog:viviane-article2 [2018/12/25 19:30] (Version actuelle)
viviane
Ligne 4: Ligne 4:
 Pour la première séance de Taïso, souvent une session d'​essai,​ arrive une question qui n'est pas que futile : qu'​est-ce que je vais bien pouvoir me mettre ? Pour la première séance de Taïso, souvent une session d'​essai,​ arrive une question qui n'est pas que futile : qu'​est-ce que je vais bien pouvoir me mettre ?
    
-{{:​blog:​zooris-tatamis.jpg?​120 |}}+{{:​blog:​zooris-tatamis.jpg?​100 |}}
 Premier point important : aucune protection n'est nécessaire. Aucun coup n'est porté, ni même esquissé. Ça, c'est l'​étape du cours qui suit ou pourrait suivre, et l'on parle alors Judo, Jujitsu, Taekwondo, . . . mais pas Taïso. Du Taïso, on en ressort plus musclé, mais pas plus rouge, jaune ou bleu que quand on est entré. Enfin, si, un peu rouge parfois, au niveau des joues, d'​avoir un peu forcé. On est là pour gigoter, pour s'​étirer,​ pour trans-pi-rer,​ et pas qu'en été. Donc, il faut des matières respirantes,​ il faut faire confort. ​ Premier point important : aucune protection n'est nécessaire. Aucun coup n'est porté, ni même esquissé. Ça, c'est l'​étape du cours qui suit ou pourrait suivre, et l'on parle alors Judo, Jujitsu, Taekwondo, . . . mais pas Taïso. Du Taïso, on en ressort plus musclé, mais pas plus rouge, jaune ou bleu que quand on est entré. Enfin, si, un peu rouge parfois, au niveau des joues, d'​avoir un peu forcé. On est là pour gigoter, pour s'​étirer,​ pour trans-pi-rer,​ et pas qu'en été. Donc, il faut des matières respirantes,​ il faut faire confort. ​
  
 Cela commence par les pieds, nus. Enfin sur le tatami. Car pour entrer dans la salle, pour approcher du tatami, pour avoir le droit de se mettre pieds nus, il faut des chaussures dédiées, pas des croquenots ou des talons aiguilles. Ceux-là restent, avec la poussière ou la boue du monde extérieur, dans le sac ou à l'​entrée,​ sur l'​étagère qui leur est dédiée. Il faut, selon les goûts, des sandales, des espadrilles ou des tongs pour ceux qui aiment. Mais le chic du lieu, ce sont les zooris, les sandales de pailles japonaises traditionnelles,​ légères et confortables,​ faciles à mettre et à ôter. Jolies aussi. ​ Cela commence par les pieds, nus. Enfin sur le tatami. Car pour entrer dans la salle, pour approcher du tatami, pour avoir le droit de se mettre pieds nus, il faut des chaussures dédiées, pas des croquenots ou des talons aiguilles. Ceux-là restent, avec la poussière ou la boue du monde extérieur, dans le sac ou à l'​entrée,​ sur l'​étagère qui leur est dédiée. Il faut, selon les goûts, des sandales, des espadrilles ou des tongs pour ceux qui aiment. Mais le chic du lieu, ce sont les zooris, les sandales de pailles japonaises traditionnelles,​ légères et confortables,​ faciles à mettre et à ôter. Jolies aussi. ​
  
-{{ :​blog:​bandana-2.jpg?​180|}}+{{ :​blog:​bandana-2.jpg?​160|}}
 Pour faire confort, il faut aussi penser aux cheveux. Enfin, pour ceux qui en ont, beaucoup, ou longs. Rien n'​empêche de les garder flottant, mais pour les exercices au sol, on prend le risque de réaliser qu'une mèche ou même quelques cheveux, sous un pied qui n'est pas le sien (ce qui imposerait déjà une vraie souplesse peu accessible à tous), c'est douloureux à dégager d'un geste brusque (et on manque parfois de recul sur le sujet). Et puis, ça tient chaud . . . surtout quand on s'​applique . . . Donc, on attache. Chouchou, tresse, bandeau, foulard façon turban plat, . . . Il faut être créatif mais chignons ou catogans, ça peut gêner quand on est allongé. ​ A tester. On peut raser aussi, mais c'est un peu extrême pour une activité loisir. ​ Pour faire confort, il faut aussi penser aux cheveux. Enfin, pour ceux qui en ont, beaucoup, ou longs. Rien n'​empêche de les garder flottant, mais pour les exercices au sol, on prend le risque de réaliser qu'une mèche ou même quelques cheveux, sous un pied qui n'est pas le sien (ce qui imposerait déjà une vraie souplesse peu accessible à tous), c'est douloureux à dégager d'un geste brusque (et on manque parfois de recul sur le sujet). Et puis, ça tient chaud . . . surtout quand on s'​applique . . . Donc, on attache. Chouchou, tresse, bandeau, foulard façon turban plat, . . . Il faut être créatif mais chignons ou catogans, ça peut gêner quand on est allongé. ​ A tester. On peut raser aussi, mais c'est un peu extrême pour une activité loisir. ​
 Aucune consigne pour la barbe . . . Freestyle 😉 Aucune consigne pour la barbe . . . Freestyle 😉
blog/viviane-article2.txt · Dernière modification: 2018/12/25 19:30 par viviane
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki